Connectez-vous avec nous

Loisir

Comment rendre vos prochaines vacances plus respectueuses de l’environnement ?

Le voyage durable n’est pas forcément une corvée ; il suffit d’un peu d’effort supplémentaire pour en tirer un bénéfice considérable. Plus d’informations ici.

Publié

le

comment rendre-vos-prochaines-vacances-plus-respectueuses-de-l-environnement

Pour beaucoup d’entre nous, les vacances sont l’occasion de s’asseoir, de se détendre et de faire un break. La plage, les cocktails, un petit tour au club local quoi de plus relaxant ?

Malheureusement, la pollution et la destruction de l’environnement ne s’arrêtent pas juste parce que nous avons fait une pause mentale.

Un nouveau rapport indique que le nombre d’arrivées de touristes dans le monde devrait atteindre 1,8 milliard d’ici à 2030, et il est temps de commencer à penser à la planète.

Tenir compte de l’impact que nous avons sur les lieux que nous visitons est non seulement une marque de respect, mais aussi un excellent moyen de s’assurer que d’autres pourront profiter de la gloire de la nature pour les années à venir.

Le voyage durable n’est pas forcément une corvée ; il suffit d’un peu d’effort supplémentaire pour en tirer un bénéfice considérable.

Vous trouverez ci-dessous huit mesures simples que vous pouvez prendre pour rendre vos prochaines vacances plus respectueuses de l’environnement.

1. Prenez l’avion de manière responsable

Prendre l’avion est, pour le meilleur ou pour le pire, la réalité de notre vie. Et avec les offres de vols pour toutes les destinations, nous n’hésitons pas à acheter le billet le moins cher pour nous rendre à la destination de notre choix.

Le problème, c’est que l’avion est un grand pollueur de l’environnement, mais il existe des moyens de compenser cela. Lorsque vous réservez vos vols, pensez à la compensation des émissions de carbone, au choix de compagnies aériennes avec un taux d’occupation plus élevé et à des avions plus efficaces.

2. Prenez le train

train bon pour planete

Si vous voyagez d’une ville à une autre, d’une région à une autre ou d’un pays à un autre, envisagez de prendre le train même en voyage.

Pour les options internationales, il y a l’Eurostar, qui relie le Royaume-Uni au reste de l’Europe.

3. Laissez tomber la voiture

Avez-vous tendance à prendre un Uber ou un taxi partout quand vous voyagez ? Ils sont peut-être pratiques, mais les voitures sont aussi parmi les plus grands pollueurs de la Terre, alors pourquoi ne pas essayer le vélo à la place ?

Bien qu’une visite en bus puisse être plus confortable, rien de tel que de s’inscrire à une visite à vélo ou à pied (généralement proposée dans chaque ville) qui vous permet d’accéder à des zones qu’un véhicule ne peut atteindre.

Les visites à vélo sont également un excellent moyen de faire de l’exercice et de brûler les cocktails de vacances et les délicieux desserts étrangers.

4. Prenez une gourde

Voyager signifie souvent se déplacer, manger et boire sur le pouce. Pour minimiser la consommation de plastique, prenez une gourde.

Le monde produit actuellement environ 300 millions de tonnes de plastique chaque année dont 50 % sont à usage unique et la plupart de ces plastiques se retrouvent dans les océans et finissent souvent en tragédie pour la faune et la flore.

Une gourde réutilisable en acier inoxydable est une bonne idée et vous évitera d’avoir à acheter des bouteilles d’eau en plastique.

gourde bon pour planete

5. Évitez les emballages en plastique

Dans le prolongement du point précédent, essayez d’éviter d’acheter de la nourriture ou tout autre produit emballé dans du plastique.

Achetez de la nourriture sur les marchés locaux, allez dans les magasins d’alimentation en vrac pour les produits en vrac et mangez dans les cafés plutôt que d’opter pour les plats à emporter, qui sont souvent emballés dans des emballages et avec des couverts en plastique.

Vous êtes en vacances, alors prenez votre temps et profitez du moment présent.

6. Optez pour un hébergement écologique

Recherchez activement les hôtels qui proposent des options écologiques certains offrent même une réduction si vous renoncez au service d’étage quotidien afin de réduire des tâches comme le changement des serviettes et le remplacement des articles de toilette.

Recherchez des hôtels et autres hébergements dotés de systèmes efficaces de traitement des déchets, des lieux qui recyclent, qui sont économes en énergie et, si possible, qui utilisent des sources d’énergie respectueuses de l’environnement comme l’énergie solaire ou l’énergie hydroélectrique.

7. Optez pour une bonne crème solaire

Les ingrédients des crèmes solaires ont été associés au blanchiment et à la destruction des récifs coralliens. Certaines villes et même des nations interdisent déjà certains types de crème solaire, comme Palau, un magnifique pays entouré de récifs coralliens dans l’ouest de l’océan Pacifique, ainsi que Hawaï et Key West, en Floride, qui ont adopté des lois similaires qui sont entrées en vigueur en 2021.

Le principal problème est l’oxybenzone, un ingrédient filtrant les UV qui perturbe la reproduction des coraux et endommage leur ADN.

Si vous vous rendez dans une destination où vous vous baignerez dans l’océan, utilisez une crème solaire qui ne contient pas d’ingrédients indésirables et respectueux de la planète.

8. Choisissez des voyages éthiques

En faisant quelques recherches et en recherchant des entreprises qui placent le voyage éthique au centre de leurs préoccupations, vous pouvez faire une grande différence.